Trop vieux pour le solaire ? Jamais trop vieux !

J’entends cette excuse souvent dans la vente des énergies renouvelables. Ok peut-être il s’agit parfois de me dire subtilement « Merci mais non merci monsieur ». Mais nombreux sont ceux qui me balancent cet argument en toute sincérité.

Pas trop difficile à décortiquer le sous-entendu ; « Moi, je suis trop vieux / vieille de profiter pleinement des avantages économiques d’une installation photovoltaïque parce que je crois que le temps d’amortissement dépassera les années qui me restent. »

En fait, non. Cet argument, et son sous-entendu, ne tiennent pas la route.

Le photovoltaïque est un investissement unique, d’abord sur le plan financier.

Les économies d’énergie démarrent à partir du moment de son branchement. 100€ par mois de facture avant ? Economisez en moyen 40€ et jusqu’à 80€ par mois dorénavant.

Le photovoltaïque s’autofinance deux fois en règle générale. Par exemple, investir 8.000€ (tout compris), et le projet vous rendra 8.000€ pour couvrir le prix initial, et 8.000€ en plus. Vos factures d’électricité vont valider cette règle au fur et à mesure. Voilà de quoi à valoriser votre patrimoine, ou de séduire un acheteur de maison.

Et pour la tranquillité d’esprit, il y a des garanties sur les économies. Une bonne façon de faire le tri entre pipeau et sérieux.

Le photovoltaïque est une opportunité d’agir avec conviction.

Le discours sur l’écologie s’est reposé trop longtemps sur la notion des petits gestes qui comptent. Une bonne approche dans les années quatre-vingt-dix pendant lesquelles la science n’était pas concluante. Mais hélas :

« si tout le monde en fait un petit peu, nous arriverons à faire qu’un petit peu »

Ces gestes doivent se transformer en automatisme. On n‘en parle plus. En 2018, il faut monter d’un cran, même plusieurs. Je rebondis sur cette publicité de Danone que je considère d’être une révolution dans la prise de conscience que nous devons assumer.

« nous sommes la première génération qui sait »

Nous sommes la génération qui arrive à faire le lien entre mode de vie et impact sur la planète. Nous ne pouvons plus le cacher ou nous cacher. Mais nous avons de quoi il faut maintenant pour faire des grands gestes. Des gestes qui auront un vrai impact. Des gestes que nous pouvons expliquer à nos enfants avec fierté.

On n’est jamais trop vieux pour agir.

retourner au blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *